Le beau jeudi rouge que voilà !

Ce jeudi 19 avril, le fond de l’air est rouge. Dans toutes les conversations, sur tous les écrans qu’ils soient de télé ou d’ordinateur, un programme revient : l’Humain d’abord ; une formation politique est au cœur du débat : le Front de gauche ; un candidat focalise l’attention : Jean-Luc Mélenchon. Par notre manière de faire de la politique, nous avons changé radicalement la donne. Oubliées les accusations de populisme, nous faisons la démonstration qu’il est possible de transformer le défilé des miss que constituait l’élection présidentielle en grand moment d’éducation populaire et politique. Nous avons ouvert les vannes : le flot du peuple conscient déblaie tout sur son passage. Nous en ferons encore la démonstration ce jeudi soir dès 19 heures au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris.

Il nous reste encore quelques heures avant que cette campagne extraordinaire connaisse la fin de sa première étape. Nous aurons tant appris au cours de ces longs mois. Appris de nous, appris sur nous, appris des autres, appris sur les autres. En premier lieu, piqûre de rappel d’un lointain mois de mai 2005, le Front de ceux qui refusent la fatalité est bien vivant. Et même, il s’est réuni, organisé, outillé. Il s’est renforcé de la vague immense de ces anonymes que l’on nommait hier « invisibles ». Avec leurs drapeaux rouges au bout du bras, je gage que plus personne n’aura l’insolence de les appeler ainsi à l’avenir. Nous sommes la force puissante du peuple rassemblé et nous comptons bien présenter à ces messieurs et dames de l’oligarchie l’addition. Elle est salée : près de trente ans pendant lesquels ils nous ont spoliés, humiliés, détroussés…

Les valets du capital le savent bien et commencent à s’effrayer pour de bon. Tels des chiens aux abois, ils montrent les crocs. Et par là, leur vrai visage de haine, maniant aussi bien l’invective que le mensonge et la calomnie. J’ai déjà évoqué le Nouvel Obs, je n’y reviens pas. Il faut tout de même saluer l’exercice de propagande pro Hollande réalisé par Libération ce matin.

Le mensonge

Faire de la gardienne de Montretout une « menace » alors que la plupart des études démontrent que le Front de Gauche a mis à bas le Front national, c’était osé. Nicolas Demorand aura encore quelques soucis avec sa rédaction… Le 3 avril dernier, la Société civile des personnels de Libération a publié un communiqué. « La liste des griefs est longue, souligne ce communiqué, qui évoque en particulier « des « unes » racoleuses qui tantôt défigurent Libération, tantôt vont à l’encontre des valeurs qui ont toujours été les siennes », ainsi qu‘ »un traitement éditorial partisan en matière politique, qui semble inféoder le journal au PS ». En tous cas, Nicolas Demorand n’est pas seul. A côté, j’ai eu l’heureuse surprise de lire la prose d’un thuriféraire du candidat dit « sérieux », je vous la livre :

« Assez, c’est assez !
Mélenchon à 18%… il faut dès maintenant sérieusement penser à lui couper les ailes ! Car, il ne faudrait pas non plus qu’il croie que c’est arrivé. Il est donc grand temps de remettre au plus vite Mélenchon à sa place ! Soit à 8% avec un décompte des voix comme suit : un PC moribond + un Front de Gauche tout nouveau tout beau ! + un NPA à la ramasse + les verts fidèles à eux-mêmes : à la remorque du PS et médiocres. »

Pourquoi tant de haine me questionnerez-vous ? Peut être un énième avatar du vote utile ou que sais-je… Dans le fond, les masques tombent et c’est bien. Sur twitter, Pascale Berrie, « soutien Hollande au premier tour » se lâche, sec :

« Le vote pour Sarko c’est le vote Mélenchon. Entre dictateurs on aime à se rendre service, je vois ça. »

Militant socialiste rencontrant un électeur de gauche

La mélenchonophobie se répand à mesure que notre arrivée au pouvoir se précise. Je l’ai déjà écrit, n’ayons pas peur, c’est notre lot en ces derniers jours d’avant le premier tour. Nous verrons comment ils se comporteront au second tour. Mais j’ai bien peur que le « better dead than red » (plutôt mort que rouge) ne l’emporte dans le fan club de François H. A tout le moins, cela participera de la conscientisation de classe dont nous avons tous besoin.

D’autant que d’autres ouvrent les yeux. Vous ne savez peut être pas que des soutiens affirmés à Ségolène Royal sont aujourd’hui en campagne pour le Front de Gauche. C’est le cas du comité Désirs d’avenir en Pays de Vannes qui voit « Mélenchon au second tour » :

« Nous avons pour une fois, cela n’était pas arrivé depuis trente ans un seul candidat fort, un vrai socialiste démocrate, réellement de gauche, pas celle qui est au centre droit où gauche, une gauche réelle qui saura s’opposer quand cela sera nécessaire, ce candidat qui a donnée la campagne présidentielle un coup de dynamisme, offert une grande Espérance rendue sa « Place Au Peuple ». »

Ne désespérons pas, bien au contraire. Trouvons dans l’adversité avérée comme dans ces soutiens inattendus la force de franchir le premier obstacle. Il y aura ensuite le 6 mai, les 10 et 17 juin pour transformer l’essai et faire vivre cette révolution citoyenne qui est désormais ancrée dans les consciences comme l’évidence.

——————————-

Bonus vidéo : Ice Cube « You Can Do It (Feat. Mack 10 and Ms Toi) »

À propos de Nathanaël Uhl

Militant du Parti communiste en Seine-Saint-Denis, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Fier d'être un #Blogchevik, membre de Place @ux blogs Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

9 responses to “Le beau jeudi rouge que voilà !

  • babelouest

    Bizarre comme on note une convergence entre ceux qui se qualifient de « la blogosphère », et la plupart des publications de la presse « officielle ». Le verbe devient mordant, le raisonnement se « simplifie », quand ce ne sont pas des insultes qui pointent, plus ou moins mouchetées. Le nonosss est là, on le veut, on le veut, on le veut ! Ou s’agirait-il d’autre chose, d’une « peur du rouge » irraisonnée, d’une défiance envers le Peuple ?

  • Vero Mavros

    Article très intéressant et quel plaisir de te lire, Camarade !
    J’ai confiance en notre mouvement mais j’ai peur que tous ces médiacrates n’arrivent à soumettre quelques indécis par leur arme fatale. C’est pourquoi il faut compter sur l’énergie du terrain pour prendre sa propre température. Pour ma part, direction la rue pour le dernier tractage du 1er tour !

  • Romane

    Merci pour cet article et le rappel salutaire de la motion de défiance faite à Demorand par les journalistes de Libé. (je l’avais oubliée)

  • La rénovitude » Blog Archive » Je touiterai le résultat de mon vote dès 11h00 dimanche matin

    [...] n’ai toujours pas osé aborder ma voisine de palier pour savoir si elle votait aussi Jean-Luc Mélenchon mais j’ai glissé quelques tracts dans sa boite aux lettres. Je pense lui en parler ouvertement [...]

  • Le beau jeudi rouge que voilà ! « "l'Humain d'abord" par PG87

    [...] on lecridupeuple.wordpress.com Évaluez ceci : à [...]

  • laurent B

    merci pour ce blog que je lis toujours avec plaisir
    L’agressivité de nos detracteurs, dont nous avons été victime cette semaine, loin de me decourager me donne à penser que la révolution citoyenne est definitivement enclenchée et ne saurait échouer. Car en quelles occasions un tel deferlement de haine gratuite, de stigmatisation sans contenu, d’attaques infondées est il lancé contre le peuple ? si ce n’est dans les périodes de l’histoire ou les oligarchies en place commencent serieusement à craindre pour leurs privilèges.
    La nouveauté de cette campagne c’est que pour la premiere fois depuis 2005, la parole politique jusque là confisquée a été reprise par des citoyens conscients, intelligents, responsables !
    Nous nous sommes retrouvés, nous avons repris de la force les uns au contact des autres; et nous avons repondu présent à l’appel lancé par le front de gauche pour suivre un cap que le peuple souverain deciderait lui même.
    No Pasaran !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 283 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :