La meilleure réponse au discours de Toulon, c’est Lordon

Bon… Puisque Dany le jaune refuse de le faire, il me faut bien évoquer le mitinge de Toulon, ou Toulon II « le retour du candidat masqué ». Le premier Toulon en 2008 devait « refonder le capitalisme ». Le prési-candidat rabat, trois ans après, la voilure. Il ne s’agit plus aujourd’hui que de « refonder l’Europe ». Dans quelques mois, à ce rythme, il pourra « refonder Neuilly » tombée entre les mains de « l’ignoble » Fromentin.

Discours de Toulon

Il y a finalement peu à dire d’intéressant à ajouter sur ce discours programme, qui constitue une critique en creux de Sarkozy dans Toulon I « le candidat sauve le monde » et « une tentative d’auto-amnistie », comme le signale Jean-Luc Mélenchon.

Enfin… je vais vite et je suis un fainéant sur le coup. Les copains de « Gauche de Combat » ont publié un très bon résumé de ce discours. Je vous en mets un extrait pour que vous alliez le lire en entier. D’accord ?

« Un Président tout dévoué, comme il l’a si clairement démontré tout au long de son mandat, aux classes les plus fortunées, qui estime devoir lever au cours de ce sommet de l’emploi les tabous qui selon lui interdisent l’éradication du chômage… et dont je crains qu’il ne s’agisse, conformément à sa ligne idéologique partisane, de détruire de nouveau encore tel ou tel acquis social. Je m’attends ainsi à ce qu’une fois de plus, après les retraites, on s’attaque à la durée hebdomadaire du travail, ou au SMIC, comme le souhaiterait tant le MEDEF… Et ce que Madame Parisot veut, Sarkozy l’a si souvent appliqué ! »

Le rêve secret de Sarko, devenir Belmondo

En fait, pour moi, la meilleure et seule réponde au discours de Toulon II a été écrite avant même que ce discours. Elle se lit dans D’un retournement l’autre, la pièce de théâtre écrite par Frédéric Lordon, dans laquelle je joue pour les Commandos culturels du Parti de Gauche.

En voici un extrait savoureux, même si d’une qualité technique moyenne…

Allez,  bonne soirée.

Advertisements

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

2 responses to “La meilleure réponse au discours de Toulon, c’est Lordon

%d blogueurs aiment cette page :