Chroniques montreuillloises : 3e épisode

Et bien, je ne me doutais pas que la série des « Chroniques montreuilloises » allait connaître un rythme aussi soutenu. Nous voici donc déjà à l’épisode 3. Je rappelle, à titre informatif, que ce n’est pas une fiction. Malheureusement.

Ne manquez pas le conseil municipal qui a lieu ce soir et samedi matin. Il porte sur le budget, on devrait encore bien rire, jaune. Etonnant quand on parle des verts… Mais à « Montreuil la rouge », c’est ainsi.

Le « rêve français » de Bartolone appliqué aux « Sorins »

La première info date de ce jeudi 15 décembre au matin. Le tribunal administratif a donné raison au président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Les « Sorins » sont donc expulsables. Ce doit être une manifestation du « rêve français » cher à François Hollande. Petit retour : 250 personnes, expulsées déjà de l’ancienne usine de la rue des Sorins, se sont installées sur le terrain Andr-Blain, boulevard de Chanzy à Montreuil. Plusieurs interventions ont eu lieu pour éviter de plonger ces familles dans une précarité aggravée. La dernière en date émane de mes amis du Parti de Gauche Montreuil, qui ont saisi le groupe Front de Gauche au Conseil général. Pour autant, le « parrain » de la Seine-Saint-Denis n’a pas jugé utile de retirer sa demande d’expulsion. Et le verdict est tombé ce matin…

Le "rêve français" selon Claude Bartolone

Photo : Sébastien Estebanez

Cherche Razzy Hammadi désespérément

On attend la réaction du candidat désigné par la rue de Solférino, Razzy Hammadi. Pour le moment, le brillant challenger du maire d’Orly en 2008, monsieur 13,30 %, est présent… sur twitter. Et apparaît de ci de là dans les lieux branchés de Montreuil, ce qui doit lui apparaître comme une campagne de terrain harassante. Je me suis laissé dire qu’il ne bénéficie pas vraiment de guides locaux. Pour ce qui est de la législative, les militants de la section PS de la ville sont, au mieux, aux abonnés absents quand ils ne « réfléchissent » pas à soutenir une éventuelle candidature alternative. Pour la présidentielle, ils sont bien sur les marchés. Quoi de plus normal quand leur candidat, François Hollande, se fixe comme objectif de « mettre de l’efficacité dans les marchés » ? Ah, ce n’est pas les mêmes dont nous parlons ?

Elle m'a dit

La dernière fois qu’on a vu Razzy sur un marché, c’était efficace, c’était à Orly

L’accueil républicain de l’amère pour le « populiste »

Je dois bien m’en rendre compte, la législative rend les militants politiques montreuillois fous. Mais, à leur décharge, elle rend aussi les élus, l’amère au premier chef, raide dingue tout pareil. Comment comprendre sinon qu’elle a pris le pari de la provocation lors de la venue à Montreuil du candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle ? Petit rappel : à l’occasion de la cérémonie du Huit-Mai-1945, marquant la victoire de la démocratie contre le nazisme, l’amère s’en était pris à Mélenchon le traitant, à mots couverts de « populiste ». C’est justement ce populiste auquel elle prétend avoir voulu présenter ses salutations républicaines dimanche 11 décembre, lors du meeting tenu au grand hall du parc Montreau. Bien que Juliette Prados lui ait recommandé de ne pas venir, l’amère s’est invitée dans la salle du meeting où, comme de juste, elle s’est faite accueillir… vertement. Ce qui a provoqué ce touite :

« @DominiqueVoynet Dominique Voynet

J’ai accueilli #JLMélenchon à son meeting de #Montreuil, mieux que certains de ses militants ne m’ont accueillie… #Usages Républicains ? »

Le laconisme de ce message montre bien que sa manœuvre a échoué. Personne ne l’a giflée contrairement à ce qu’elle devait espérer.

Lutte libre à Montreuil

Pour l’amère de Montreuil, tous les coups sont permis

Cogner la CGT pour se refaire la pilule dans le personnel

Pauvre petit chose qui a dû se contenter de quelques noms d’oiseaux. A croire que sa charge des jours précédents contre le Comité des œuvres sociales de la mairie, véritable procès stalinien que j’ai déjà eu l’occasion d’évoquer, a fini d’exacerber un climat de tension général. Comme s’il y en avait vraiment besoin… A propos du rapport écrit sur commande, et qui n’a rien d’un audit mais lequel sert de détonateur à la charge que veut mener l’amère contre la CGT, il faut s’arrêter un instant sur sa raison d’être. Petit retour en arrière encore. En février 2010, près de deux agents communaux de Montreuil sur trois cessent le travail pendant une journée pour protester contre la politique managériale de la nouvelle municipalité et contre la désorganisation des services qui en résulte. Un rassemblement organisé place Jean-Jaurès se forme, fort de plus d’un millier de personnes.
Faut bien reconnaître que l’amère provoque de l’amertume parmi les agents. Aujourd’hui, alors que les élections municipales se rapprochent, la rouquine tente de reprendre la main auprès des communaux. Hé, c’est qu’ils sont 1 500 à voter et à avoir de la famille ainsi que des amis à Montreuil. Faudrait voir à pas perdre l’élection à cause d’eux. En défense de l’amère, il y a eu un précédent : l’attitude du précédent premier magistrat envers le personnel communal n’a pas qu’un peu contribué à sa défaite en mars 2008. Donc, cogner la CGT pour tenter de retrouver les faveurs du personnel, c’est le calcul politique de l’ancienne sénatrice-maire. On va voir ce que cela va donner dans les semaines à venir.

La gauche monte au front

Bon… Et le Front de Gauche dans tout ça ? Il va pas mal, merci pour lui. Le banquet de lancement de campagne de Jean-Pierre Brard, député sortant et candidat du Front de Gauche, a été un succès. Et le meeting présidentiel de Jean-Luc Mélenchon qui l’a clôturé a vu l’assistance grossir encore. Quand on fait de la politique sur le fond, ça marche toujours au final.

Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Montreuil

Salle comble pour le meeting « Place au peuple » à Montreuil le 11 décembre

————————–

Bonus vidéo : Lofofora « Social Killer »

Advertisements

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :