Touche pas à mon Humanité dimanche

A l’initiative du groupe des élus communistes et du parti de gauche du conseil de Paris.

Droit fondamental de chaque citoyen, la liberté d’expression est consubstantielle à l’exercice même de   la démocratie. En France, elle a joué – et jouera encore – un rôle essentiel aux moments les plus déterminants de notre histoire collective. C’est à sa vitalité que nous mesurons chaque jour l’implication et l’intérêt des Français pour la chose publique.

Fait aussi rare que consternant, dimanche 8 janvier 2012, sept militants communistes qui vendaient « L’Humanité Dimanche » se sont fait interpeller, rue Rambuteau, par les forces de l’ordre. Au prétexte de « trouble à l’ordre public », des affiches ont été arrachées, des contrôles d’identité ont eu lieu – dont celui d’Evelyne Zarka, adjointe au maire du 4e arrondissement de Paris depuis 2001. En février 2007, un militant communiste avait déjà été verbalisé sur le marché Dejean, dans le 18e arrondissement, pour avoir vendu l’Humanité Dimanche « à la sauvette ». A l’époque, la justice l’avait relaxé, et le Préfet de Police, reconnu « un excès de zèle ».

A quelques mois de scrutins très importants, nous dénonçons ce nouveau dérapage. Alors que la France est régulièrement pointée du doigt, au titre du recul des libertés de la presse et de l’information, par plusieurs associations, organisations et institutions internationales, cet incident est très préoccupant. Nous réclamons le respect des droits et de la liberté des militants politiques, ainsi que la libre diffusion des idées et de la presse. « L’excès de zèle » n’est pas un prétexte, ni une excuse, c’est une faute.

Signez l’appel en ligne ici !

Et rendez-vous dimanche 15 janvier à 10h30 rue Rambuteau !

Publicités

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

4 responses to “Touche pas à mon Humanité dimanche

%d blogueurs aiment cette page :