Instantanés de Clermont avant meeting

J’écris cette note entre deux, depuis le Zénith de Cour on dans la banlieue de Clermont-Ferrand. Là, ce mercredi  14 mars, le Front de gauche tient meeting. Les amis de la région ont fait un boulot de dingue pour assurer la réussite de ce moment qui verra André  Chassaigne et Jean-Luc Mélenchon se succéder au micro. Au vu de l’investissement des copains sur place, il y a fort à parier que ce sera un joli succès.

image

Je suis descendu filer la main, comme on dit, parce que j’ai des attaches solides dans la region. J’ai bossé cinq ans dans l’Allier, à la mairie de Montluçon. Et mes parents habitent depuis quelques années à quelques kilomètres d’Issoire. Enfin’ par la grâce de l’engagement politique, j’ai des vrais amis dans le Puy-de-Dôme : Patricia, qui supervise l’organisation du meeting d’aujourd’hui’ toute conseillère générale qu’elle soit (pas de tâche ingrate dans notre Parti) ; Yves ; Tony ; Aurélien et tous ceux que je retrouve…

(Je reprends cette note après avoir dispatché le matériel qui repartira ce soir.)

image

Il y a aussi les camarades que l’on rencontre : les amis d’amis avec qui l’on partage des souvenirs. Dans le fond, c’est aussi ça la politique : une affaire profondément humaine. Normal puisque nous aspirons, au Front de gauche tout au moins, à changer la vie des femmes et des hommes de ce pays. Comme le disait Jaurès, « rien de ce qui est humain ne nous est étranger ». C’est là toute notre affaire. Cette fraternité nous permet de tenir le coup quand il y a des coups de bourre. Là, en écrivant, je mange un sandwich au saint-nectaire en discutant avec Apo, un camarade avec lequel je noue connaissance. On parle politique, boulot (il est dans la communication lui aussi), de la Turquie d’où il vient. Précieux moments avant de recommencer la mise en place de ce zénith immense.

image

Dans quelques heures, nous connaîtrons le résultat de nos efforts. D’ici là, nous allons nous concentrer sur nos tâches. La mienne sera frustrante : je suis de service d’ordre, dans un endroit où je n’entendrai rien des discours. J’ai eu mon tour à Besançon. Aujourd’hui, je permets aux copains de profiter de leur meeting. Qu’ils profitent de ce moment pour la réussite duquel ils ont tant donné.

————
Bonus vidéo : Franz Ferdinand

« All My Friends »
franz ferdinand « all my friends »

Publicités

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

4 responses to “Instantanés de Clermont avant meeting

%d blogueurs aiment cette page :