Présidentielle : mais à quoi donc joue Canal+ ?

C’est parfois difficile de regarder les informations télévisées au réveil, en prenant son petit déjeuner, et de garder son café dans la bouche sans s’étrangler. J’en ai encore fait la difficile expérience ce lundi 26 mars. Ainsi donc, j’en étais à avaler ma deuxième tasse de ce breuvage noir qui a pour vocation de me réveiller lorsque >Itélé annonça avec la grandiloquence qui lui sied que « l’insécurité revient dans la campagne ». On parle évidemment des drames de Toulouse et de Montauban, dont le traitement spectaculaire par les chaînes de télé fait au moins autant débat que l’attitude de la Direction centrale du renseignement intérieur.

Ami-e lecteur-trice, je n’ai pas écrit « tout ce que touche Nicolas Sarkozy fait débat ». Je te vois venir, tu veux que je dise que les grands médias roulent pour le nain de l’Elysée. Mais non !

Revenons à notre affaire. Pour illustrer son propos, que fait la chaîne d’info du groupe Canal+ ? Publie-t-elle un sondage ? Une étude qualitative ? Un micro-trottoir ? Pas du tout. Et c’est là que j’ai dû faire effort sur moi même pour ne pas recracher mon café sur le plancher que j’avais nettoyé le samedi. Pour expliquer donc que la « sécurité est au cœur de la campagne », >Itélé fait son gros titre sur un « reportage » que Canal diffusera le soir même sur la possibilité de faire passer des armes dans un avion de ligne dans un aéroport de la région parisienne. Ne me demandez pas lequel, j’ai zappé.

A tout le moins, belle pub pour le reportage de la chaîne sœur. Roger Giquel et son célèbre « la France a peur » font encore des émules. Comme pour la phrase de l’ancêtre de Jean-Pierre Pernault, >Itélé ne s’embarrasse d’aucune précaution. Elle décrète que la sécurité revient dans les préoccupations des Français. Même le pourtant très racoleur Le Parisien, en titrant en une « la sécurité au coeur du débat droite-gauche », est plus mesuré sur le même sujet. Ou sur la même absence de sujet.

Pas plus que le halal, la sécurité n’est LE sujet de préoccupation des Français dans cette campagne. Le 6 mars, le quotidien Le Monde, bien connu pour ses sympathies trotskistes n’est-ce pas, expliquait :

« La grande majorité des enquêtes d’opinion effectuées depuis plusieurs mois montrent que les sujets économiques et sociaux (chômage, pouvoir d’achat…) restent les sujets principaux de préoccupation des Français. »

Actons que c’était avant les tueries de Montauban et Toulouse. Ben tiens, prenons le dernier sondage IFOP réalisé, en partie pendant ces tragiques événements. Que dit-il ? Horreur ! « Le chômage est la première préoccupation de 73 % des Français. » Si même l’IFOP trahit Canal, c’est là le vrai problème. D’autant que ce sondage a été réalisé pour le site ultragauchiste Atlantico. Je m’efface pour laisser la parole à Télé Paris… heu pardon… France télévision :

« Les thématiques économiques et sociales semblent les plus centrales dans les attentes des Français. La lutte contre le chômage arrive donc largement en tête des priorités que les sondés souhaitent voir traiter, devant l’éducation (56%), la santé (55%) et le relèvement des salaires et du pouvoir d’achat (54%). »

Que ce passe-t-il donc qui amène Canal+ à décréter, contre les évidences, que la sécurité serait le souci numéro un des Français ? Peut être faut-il chercher du côté du candidat de l’UMP, le président bientôt sorti, Nicolas le petit ? J’en reviens au Parisien qui précise en pages intérieures sa sa une pour titrer sur la réalité : « Sarkozy remet la sécurité au cœur de la campagne ». Voilà qui est bien plus juste que les affirmations péremptoires de >Itélé. Quant au Figaro, si proche de la campagne de Nicolas le petit, il explique clairement : « Nicolas Sarkozy mise sur la sécurité pour rebondir ».

Reste la question : à quoi joue donc le groupe Canal+ ? Je ne parle ni du petit ni du grand journal. Les émission d’entertainment ne m’intéressent guère. Mais la nième boulette de >Itélé me laisse songeur. Une telle accumulation de bévues ne s’explique plus que par la volonté d’une ligne éditoriale. Le groupe Canal+ serait-il désormais rentré ouvertement en campagne pour Nicolas le petit ? C’est son droit. Mais qu’il ait l’honnêteté de le dire.

——————————–

Bonus vidéo : The Clash « Police and Thieves »

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

8 responses to “Présidentielle : mais à quoi donc joue Canal+ ?

  • nops

    « Le groupe Canal+ serait-il désormais rentré ouvertement en campagne pour Nicolas le petit ? C’est son droit. Mais qu’il ait l’honnêteté de le dire. »

    Euh.. c’est pas un scoop. Il suffit de regarder l’accueil qui a reserve a N.S par le petit et le grand journal…

  • SimplyLeft

    J’ai fait exactement la même remarque à ma femme hier soir, et sur le même ton d’énervement, quand j’ai entendu le teaser de Canal pour leur reportage sur la sécurité dans les aéroports. Et surtout leur lancement: « un reportage qui donne froid dans le dos ». J’ai tout de suite pensé à Roger Giquel et son célèbre « la France a peur ».
    J’ai zappé également.

  • Djoh

    Est-ce que Canal ne ferait pas comme tout le monde, le jeu de l’audimat ? N’est-ce pas ce qui fait vendre, de parler de sécurité ? N’est-ce pas d’ailleurs pour cela que Nicolas Sarkozy joue sur ce meme sujet ?

    Ce n’est donc pas une coincidence, mais votre analyse me semble incorrect.

    My 2 cents…

  • stef nootz

    Salut camarade, d’habitude je suis d’accord ac toi, mais aujourd’hui non. J’ai le reportage sur I télé hier soir. Je ne l’ai pas vu ce matin comme toi. je trouve que les journalistes qui ont tourné ces images ont eu raison de le faire pr mettre le doigt là où ça fait mal. De plus, la réaction de Mariani est sidérante, luii qui manque jamais de parler sécurité.

  • Humbert

    ben, c’est pas vraiment son droit car ils sont obligés de partager leur antenne.
    Sûr que si l’obligation de partage juste est suivie par le conseil constitutionnel (tu sais, ce machin qui retoque Cheminade, mais accepte les pots de vins pour les campagnes de Sarko, Chirac, balladur etc….) ils n’ont rien à craindre…..

  • catherine simier

    En te lisant, je me rassure. Non, je ne suis pas totalement parano. Oui, cela m’a choquée, moi aussi, ce court « reportage », qui semblait dire que si tu passes sous le portique et que ça sonne, eh bien tu montes qd même dans l’avion. Alors pourquoi installe t-on un portique ? Ces personnes de la désinformation pousse un peu trop loin le bouchon pour rester crédibles.

  • La rénovitude » Blog Archive » Le président, « bon en tout cas d’apparence »

    […] antérieurement, en jetant sur ses propos un voile de beauferie ou un arrière-goût saumâtre de mensonge et […]

  • Présidentielle : mais à quoi donc joue Canal+ ? « "l'Humain d'abord" par PG87

    […] Via lecridupeuple.wordpress.com Évaluez ceci : à partagerEmailPrintJ’aimeJ’aime  […]

%d blogueurs aiment cette page :