Les Cris du peuple pour Mélenchon

 Merci à vous toutes et tous qui avez vraiment pris le temps de dire pourquoi vous allez
voter Mélenchon ce dimanche 22 avril. L’insurrection, c’est maintenant !

« Je ne voterai pas Mélenchon, parce que j’ai 17 ans et donc pas encore légalement le droit de le faire MAIS à deux mois près j’aurais voté Mélenchon parce qu’il est le seul à mettre l’humain au centre de son discours à ne pas exiger que du profit, à ne pas réduire l’homme et donc l’électeur à sa capacité de production, à sa capacité de consommation : il parle des gens, il parle aux gens, il parle de culture et d’éducation (qui ont un peu été oubliées dans cette campagne). J’aurais voté Mélenchon pour leur dire que ce qui parle aux jeunes c’est la franchise, la sincérité, que ce qu’attendent les jeunes c’est un pays uni et diversifié, que les jeunes croient d’abord en l’humain et en son incroyable puissance d’action et de création. Place au peuple donc, j’entends déjà son cri : ne lâchez rien, l’espoir et tout au bout et dimanche sera rouge », Juliette Rimbault, par commentaire

« Je vote Mélenchon parce que c’est le seul qui a compris que l’écologie n’est possible qu’avec la réduction des inégalités ! », Thibaut Marchal sur twitter

« Voter Front de Gauche, c’est voter pour la 6è République. Alors qu’en 2007, tous les candidats à l’exception de Sarkozy proposait la 6e République, le Front de Gauche est le seul aujourd’hui à promettre qu’on en finisse avec la monarchie quinquennale. Pour moi, c’est la mère de toutes les batailles, parce que sans cette transformation radicale de nos institutions, nous ne pourrons pas prétendre au reste, nous resterons tributaire d’un seul homme et de son bon vouloir, ou de sa reddition.
Souvenons-nous qu’en Amérique du Sud, les révolutions citoyennes ont commencé comme cela, parce que le système était pourri jusqu’à l’os. Le nôtre l’est tout autant actuellement, le pouvoir est confisqué, toutes les décisions sont prises par le Grand Chef à Plume sans être même discutées collectivement. Ce n’est plus acceptable alors que nous sommes face à des défis écologiques, économiques et sociaux gigantesques.
Nous ne sommes pas trop de 65 millions pour décider ! La 6e République, c’est aussi la démocratie qui pousse les portes de l’entreprise et qui s’installe au cœur de l’appareil de production avec ceux qui créent vraiment la richesse plutôt que dans les bureaux clinquants des financiers qui ne savent raisonner qu’avec des chiffres.
L’oligarchie n’a, par définition, aucun intérêt à la mise en place de cette belle 6e République. Et il faudra se méfier des contrefaçons et des illusions. Alors, pour être certain que le peuple reprenne enfin le pouvoir, il faut voter Front de Gauche ! », Julien par commentaire.

Mélenchon Front de Gauche Place au peuple

« Parce que c’est du simple bon sens pour moi qui ne suis pas financier », O Minotavros sur twitter

« Les dimanches 22 avril et 10 juin et, je l’espère, 6 mai et 17 juin, je voterai Front de Gauche parce qu’enfin, nous avons l’opportunité de faire entendre notre voix contre la dictature des marchés, de la finance et des privilégiés, et plus nous serons nombreux et UNIS, plus nous auront de poids sur la politique qui sera menée ultérieurement », David Lanard sur facebook

« Je voterai Mélenchon parce que, jusqu’en 2008, j’étais orphelin d’un parti et d’une dynamique en laquelle je croyais. Je voterai Mélenchon parce que je suis convaincu qu’il est possible de changer la France et le monde. Je voterai Mélenchon parce que je sens autour de moi revivre le cœur de la gauche : la résistance, la République espagnole et les combats anti-fascistes. Je voterai Mélenchon », Samir par commentaire

« « Nous éprouvons de la joie lorsqu’un corps rencontre le nôtre et se compose avec lui, lorsqu’une idée rencontre notre âme et se compose avec elle. La joie, c’est une effectuation de puissance : notre puissance d’agir est augmentée ou aidée » (Gilles Deleuze)
Je vote Mélenchon parce que la fin de l’individualisme, c’est le début de la joie.
Je vote Mélenchon parce que partager, c’est redonner sa place à l’autre, et c’est en lui redonnant sa place, que l’on peut être soi-même pleinement, et donc vivre. C’est donc le chemin du bonheur.
Je vote Mélenchon parce que vivre, c’est aussi aimer et le programme du front de gauche respire l’amour.
Je vote Mélenchon parce que « l’humain d’abord! » c’est ce que j’ai envie de crier depuis toujours.
Je vote Mélenchon parce qu’un président qui termine ses discours en récitant de la poésie, ça m’enthousiasme au plus haut point.
Je vote Mélenchon parce que, comme l’a dit Deleuze, « être de gauche, c’est percevoir d’abord l’horizon ».
Je vote Mélenchon parce que quand je l’entends, je me dis, pour la première fois, que ça pourrait ne pas être si mal que ça d’être français.
Je vote Mélenchon parce qu’une régularisation massive des sans-papiers s’impose. », Ma Mo-Lenchon sur twitter

« Pour leur foutre au cul », Le Proctologue sur twitter

« Pas de longs discours en ce qui me concerne juste une contribution. Parce qu’après tant d’années de lutte, nous sommes en osmose pour un choix de société, pour un programme de justice sociale, de fraternité et d’amour. Parce que nous avons le meilleur candidat pour porter cet espoir immense du vrai peuple de gauche ! Parce qu’il est temps que la misère succombe ! RESISTANCE ! ON NE LACHERA PLUS RIEN MAINTENANT ! », Lilly54 par commentaire

« Ce dimanche 22 avril 2012, mon vote pour le Front de gauche et son candidat Jean Luc Mélenchon s’explique en 2 mots : « L’humain d’abord ! », qui résument le Front de gauche et l’état d’esprit qui nous anime.
Je voterai donc Jean Luc Mélenchon ce 22 avril, j’espère le 6 mai également, et les 10 et 17 juin pour un(e) candidat(e) Front de gauche aux élections législatives car je suis convaincue que la possibilité aujourd’hui d’un monde meilleur existe et que le programme du Front de gauche permet de la saisir.
Il est désormais temps d’inverser les priorités, pour améliorer la vie de chacun et chacune d’entre nous, faire en sorte que les droits fondamentaux (accès à la santé, la protection sociale, l’éducation, etc.) soient respectés et renforcés.
Je voterai Jean Luc Mélenchon le 22 avril car je crois à la richesse du dialogue entre les continents et les cultures. Je souhaite que la France soit un acteur mondial de promotion de la paix et de la coopération, et non des logiques guerrières et prédatrices comme cela est le cas aujourd’hui. Je vote Front de Gauche pour mettre en œuvre une nouvelle politique internationale, notamment entre la France et l’Afrique.
Je voterai Front de gauche ce 22 avril car ce rassemblement fait le choix du renouvellement de la représentation politique pour réinventer la gauche.
Enfin, je voterai Jean Luc Mélenchon ce 22 avril, car il est le seul candidat à parler d’une valeur universelle trop oubliée : l’AMOUR ! », Laetitia Suchecki par commentaire

« Le vote utile, c’est Mélenchon », Solero 30 sur twitter

« 23 ans, deuxième élection.
Au-delà des idées – que mon éducation me pousse à partager –, je suis frappée de voir autour de moi un enthousiasme et une joie que je n’avais encore jamais connus. Dans ma famille, on regarde tous les meetings sur internet (quand ils ne sont pas dans nos villes respectives), on s’appelle, on en parle sur internet, on échange…
Entre amis, la discussion politique revient inévitablement sur Jean-Luc Mélenchon, avec frémissement. Et si on passait devant le FN? Et si on était deuxième ?
Pour cet espoir que nous partageons, je sais quelle enveloppe je glisserai dans l’urne, dimanche.
Je n’ai parlé que de cœur, d’autres parleront sûrement de fond. Résistance ! », Juanita Banana par commentaire

« Du courage avant tout, c’est ce qu’apporte Mélenchon », Ann Moff sur twitter

« Voilà plus de 10 ans que je suis investi dans le mouvement Free Party dans la région Marseillaise en tant que VJ (cf VjoLo Vé ). La free party est le seul endroit dans ce pays (ou continent) où j’ai pu expérimenter de manière concrète les notions de Liberté, égalité, fraternité . Le front de gauche est le seul parti pour lequel ce ne sont de vains mots. Pour moi, la freeparty devrait être décrétée d’intérêt public en ce sens qu’elle crée du lien social et qu’elle exacerbe les valeurs républicaines.
Au-delà de ça, Je suis jeune père, je ne veux pas que mon fils et les jeunes français qui sont en train de naître puissent pâtir et m’accuser de n’avoir rien fait tout en ayant su. Je veux le meilleur pour autrui afin de garantir mon bonheur. Ma liberté commence où COMMENCE celle d’autrui !
Issu des quartiers Nord de Marseille, membre des South Winners (supporters anti-facho de l’OM), fort de mes lectures de Stirner, Willelm Reich, Kropotkine, J.M Guyau ou Raoul Vaneigem…, mon cheminement m’a naturellement dirigé vers la solution la plus EFFICACE pour éradiquer ce système barbare : le front de gauche et son PROPHETE Jah Luc Mélenchon !
Je vote Mélenchon parce que je veux lire la panique dans leurs yeux ! », Laurent, militant PG, Marseille Nord sur facebook

« Il est le seul à me faire rêver, lui au moins a cherché des solutions à nos problèmes au lieu de colmater les fuites… J’ai envie de croire en lui, et c’est plus que n’importe quel politique a réussi à faire ! », Zulie Poulpy sur facebook

« Je vote Mélenchon et FdG parce que c’est l’unique projet capable d’apporter au + grand nombre, la joie de vivre !
Je vote Mélenchon et FdG parce que c’est l’unique projet porteur de Justice, d’Egalité et de Liberté !
Je vote Mélenchon et FdG parce que c’est l’unique projet qui prend les citoyens pour pour des adultes capables de décider !
Je vote Mélenchon et FdG parce que c’est l’unique projet capable d’opposer une fin de non recevoir au système financier !
Je vote Mélenchon et FdG parce que c’est l’unique projet capable de résoudre vite et sans compromission les problèmes de logement !
Je vote Mélenchon parce qu’il porte l’unique projet capable de résoudre vite et sans compromission les problèmes de pouvoir d’achat ! », Louise de Lannoy sur twitter

« Pour la pratique de la solidarité, l’amélioration matérielle et morale, le perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité…Pour la liberté, l’égalité, la Fraternité et la Laïcité… », Patrick par commentaire

« Je choisis le Front De Gauche pour plusieurs raisons, en premier pour ce qu’il représente pour moi : l’antithèse de la décadence de la politique aujourd’hui, l’anti-élitisme – je déteste l’élite. C’est le seul qui pour moi a les deux pieds dans la réalité et désire le bien de tous, sans condescendance.
Ensuite pour la VIe République, la France d’avant-hier n’a plus lieu, il serait temps de vivre à notre époque, la Démocratie est prise en otage par ceux qui s’agrippent au pouvoir notamment grâce aux institutions qu’ils ont crées pour eux, faire table rase de tout ça et réécrire la constitution est le moyen le plus rapide d’avancer clairement vers une Démocratie réelle.
Parce que Mélenchon est le seul homme parlant d’Humains et de philosophie, qu’il a l’air de suivre sa morale de stoïcien et c’est, pour moi, un gage d’honnêteté, chose que je ne retrouve pas vraiment dans le reste du paysage politique.
Parce que je ne suis pas un mouton, le vote utile me rend malade, je ne vote pas la peur au ventre. Pour moi le PS se complaît dans le laxisme, fort d’une victoire presque certaine, c’est la même façon de penser que le sarkozysme, ce qui prouve leur morale et ce qu’ils désirent : le pouvoir. Je déteste ceux qui tentent d’altérer la réalité, encore plus de façon consciente, le FdG appelle la raison, apporte des arguments, le PS et l’UMP apportent de la peur parce qu’ils n’ont rien d’autre, aucun projet profond pour nous aider à avancer, juste des illusions.
Parce que tout ça plaît au cynique que je suis.
Et aussi parce que les gars de la chanson du dimanche font de chouettes chansons », rogeru par commentaires

« J’étais jusqu’à maintenant dans l’Ultra Gauche (comme le disent les meRdias). L’abstention étant pour moi la seule solution. Avec l’arrivée du programme du Front de Gauche j’ai retrouvé espoir . Mélenchon propose un autre modèle de société, j’ai envie d’y croire… », Reineroro par commentaire

« Jusqu’à présent j’ai voté utile… maintenant c’est terminé !!!
Je vais enfin pouvoir voter pour un candidat qui me propose un véritable changement, une utopie.
C’est avec un réel enthousiasme que je voterai Mélenchon et son programme de gauche.
Militant PCF, syndicaliste, je vote pour la retraite à 60 ans, pour le SMIC à 1700€… », Pierredhier par commentaire

« Pourquoi je vote Mélenchon ? 1 700 (euros pour le SMIC), 60 (ans, l’âge pour le départ à la retraite), 1>20 (pas de salaires supérieurs à 20 fois le salaire le plus bas), 100 % / 360k€ (100 % d’imposition au delà de 360 000 euros de revenus annuels). Voilà, pourquoi je vote Mélenchon », Jon Livin sur twitter

« Je vote FdG parce que c’est (pour l’instant) le retour de la gauche en politique. Après la conversion du PS au libéralisme (et donc à la droite mâtinée dans son cas de quelques compensations sociales), après l’effondrement du PCF à la suite de l’URSS, il ne restait plus rien de la gauche (politique). Sauf bien sûr quelques petits groupes sans aucune influence sur la marche du monde, et préférant en général s’excommunier entre-eux plutôt que d’essayer de changer ça.
Pendant un temps, le NPA a représenté l’espoir, mais il n’a pas réussi à tenir ses promesses, victime des tropismes qui cannibalisent la gauche depuis des décennies.
Politiquement, je viens plutôt de la gauche radicale, mais c’est paradoxalement le coté républicain de Jean-Luc Mélenchon qui m’a attiré.
En fait, je pense que la position du FdG mariant républicanisme et socialisme est exactement celle qu’il faut avoir en France en 2012. La république parle aux français et permet de les rassembler, tandis que le socialisme est la réponse a donner au capitalisme (ou du moins au libéralisme dans un premier temps).
Tout n’est pas rose cependant, et mon choix du FdG n’est pas un chèque en blanc. Je suis très suspicieux de ce qui peut se passer après la présidentielle. Si le PCF va à la soupe, cela cassera, si chacun des groupes membres veut tirer la couverture à lui, cela cassera, si ils retombent dans les tropismes identitaires qui les ont déjà coulés, cela cassera aussi.
Je vois que les prémisses de mes craintes existent déjà, mais l’espoir en un changement et la confiance en nos forces sont de retour. Et c’est quelque chose d’énorme. J’espère que le FdG parviendra surmonter ces épreuves et, en attendant, je vais glisser mon petit bulletin dans l’urne », Radtransf par commentaire

« Pourquoi je vais voter Front de Gauche ? Parce que je crois à une autre société, qui mette l’Homme au centre des préoccupations. Et c’est maintenant ou jamais, car nous sommes complètement aliénés, dépendants, et je dirais soumis à un système complètement dingue !! On nous parle de déficit, de dette, de règles financières qui nous dépassent complètement, parce que nous n’avons jamais voulu une Europe qui nous fasse reculer autant…Alors pour mes ancêtres émigrés et ouvriers, pour mes enfants à qui je souhaite une vie meilleure et pour moi même car je suis un éternel révolté, je ferais mon bon choix », Gérard Bautista sur facebook

« Je vote Mélenchon. L’insupportable domination des riches ne peut plus durer. Le prolétariat organisé doit prendre le pouvoir », Guillaume sur twitter

« Espoir en 1981, déçu depuis, alors c’est Mélenchon pour une VIe république et un Peuple véritablement souverain », Darkvigor sur twitter

« Comment justifier de façon simple et condensée un vote répondant à une conjonction quasiment unique d’enjeux géopolitiques, économiques, démocratiques, sociaux, sanitaires, écologiques majeurs ?
Et si finalement le vote Mélenchon était tout simplement le choix de la vie, le choix du bonheur ?
La seule chose que je sache, c’est que pour la première fois depuis 25 ans je voterai le sourire aux lèvres. Pour la première fois, je n’irai pas à reculons en glissant dans l’urne le bulletin du « moins pire ».
25 ans que j’attends ça, c’est à peine croyable… », Julien Capdevielle sur facebook

« Désir de rejoindre celles et ceux qui comme moi ont envie de vivre ensemble
dans une société où l’humain aura enfin sa place !!! »,
Danièle Le Corre par commentaire

« Parce que le Front de Gauche est un front collectif et pas le club des fans d’une personne
Parce que M. Mélenchon a organisé ses prises de parole publiques comme autant d’outils conceptuels pour que chacun puisse s’emparer des problèmes socio-économiques
Parce que M. Mélenchon a été le premier à faire tomber le voile de flou délibérément entretenu autour des noms des représentants de “la Finance”
Parce que M. Mélenchon est le seul candidat à la Présidentielle depuis au moins 20 ans à avoir présenté l’immigration comme un bienfait et non comme un danger
Parce que le Front de Gauche a permis que des dizaines de milliers de personnes se sentent enfin fières d’être citoyen(ne)s d’une France débarrassée des scories nationalistes imposées par le FN depuis deux décennies
Parce que M. Mélenchon a fait de la scène de cette campagne une scénographie nouvelle à plusieurs plateaux : Espagne, Grèce, Belgique, Amériques du Sud…
Parce que, contrairement à tout ce qu’on a connu jusqu’alors, M. Mélenchon a créé une dynamique de campagne qui va en s’ouvrant sur le monde au lieu de se cristalliser sur une personne
Parce que tous ces gens, après ce moment où l’on s’ébroue joyeusement dans la parole enfin retrouvée, vont pouvoir s’organiser et construire de nouveau
Parce que M. Mélenchon a remis à le mode le goût de l’Histoire dont certains “intellectuels” ont proclamé la mort depuis une décennie
Parce que cet homme a eu le courage d’incarner une parole sourde qu’on cherchait à refouler
Parce que les discours de M. Mélenchon résonnent comme un mille-feuilles ; ils crépitent de toutes ces couches entrelacées de culture et d’histoire ;
enfin, sur la scène politique des mots dont on entend les échos
Pour tout cela, et pour encore bien d’autres choses, dimanche, je prendrai un temps infini pour savourer ce moment exceptionnel d’un vote en âme et conscience », Hélène par commentaire

« Je vais voter front de gauche parce que je crois à une société tout simplement et pas à des humains écrasés par quelques malades du fric », Agnès Guitet sur facebook

« Le slogan “L’Humain d’abord” devrait suffire. Il pourrait être brandi face à tous les arguments de prétendu réalisme économique qu’on nous oppose. Je trouve assez sidérant que nous soyons dans une société où un parti a besoin de prendre ce slogan, comme si faire passer l’Humain d’abord, avant le fric, avant le reste, n’allait pas de soi. Dans quel monde vivons-nous pour que ce ne soit pas le cas ? Ce simple constat ne suffit-il pas à démontrer l’absurdité de cette course folle dans laquelle nous sommes engagés, cette course pour… mais pour quoi d’ailleurs ? Où cela nous mène-t-il ?
Qu’espérons-nous ? Sommes-nous bien conscients que nous n’avons qu’une seule vie à vivre, et que les jours, les semaines, les mois, les années passent et ne reviennent pas ? Et qu’en faisons-nous ? Que nous force-t-on à en faire ? Et, comme si cela ne suffisait pas, il n’y a pas que nous que nous condamnons à cette survie absurde, mais également nos enfants, et nous compromettons aussi la vie de milliers d’espèces. Le luxe, l’argent et le pouvoir rendent donc fous et aveugles qu’ils ne voient pas ce monde qu’ils nous créent ? Qu’ils n’entendent pas les arbres trembler et les oiseaux pleurer ? Qu’ils piétinent notre détresse sans y prêter plus d’attention qu’à des fourmis agonisantes ?
Dimanche, je vais voter Front de Gauche. Je vais voter Jean-Luc Mélenchon. Parce que ce formidable espoir qui se lève enfin, il me fait vibrer, il donne un sens à mon existence. Et plus le score du Front de Gauche sera haut, plus la vague d’amour qui se répandra dans notre pays, avant de s’étendre au monde entier, sera belle. Vive la vie ! », Petite Emma par commentaires

 En poésie ou en chansons

« Il leur a répondu
Le sourire sur les lèvres
La trouver belle pourtant
De toutes les couleurs
Il trouvait ça tentant
En insistant encore
Il a parlé d’amour », Sophie lucide par commentaire

Pour battre la droite ! « Recase-toi, pov’ con ! », San Kulot sur twitter

« Pourquoi je vote Front de gauche parce que « c’est le seul »:
1, c’est le seul qui veut rendre le pouvoir au peuple en créant la sixième République.
2, c’est le seul qui se bat contre notre vrais ennemi, la grande finance.
3, c’est le seul qui lute vraiment contre toute les injustices sociale.
4, c’est le seul qui a un programme économique réaliste, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.
5, c’est le seul qui est pour l’augmentation du smic à 1 700€.
6, c’est le seul à planifier l’écologie.
7, c’est le seul qui est pour le pluralisme médiatique.
8, c’est le seul qui interdit les licenciements boursier.
9, c’est le seul qui a un visage Humain et non comptable.
10, c’est le seul tout simplement à défendre les idées de gauche », Henri Pignatel sur facebook

« Je mettrais ce bulletin dans l’urne dimanche, bien sûr pour les idées défendues pour une société humaine où l’argent n’est plus le maitre mais le serviteur, mais aussi pour l’homme Mélenchon, un homme cultivé, intelligent et humain !
Je ne suis pas une militante (juste citoyenne), je tiens à vous remercier toutes et tous pour votre militantisme qui nous a permis de découvrir et d’apprécier ce que peut être demain », Nicole B par commentaire

« Je vote Mélenchon pour que sur la terre France plus aucun enfant ne soit enfermé dans un camp de rétention pour que tous aient un vrai toit », Patricia Guilhot sur twitter

« Je suis Fonctionnaire Territorial et Syndicaliste. Je ne suis pas encarté politiquement, mais je me retrouve pleinement dans la démarche unitaire du Front de Gauche ainsi que dans les idées défendues dans le Programme partagé. Cette démarche a permis de redonner de l’espoir et des perspectives crédibles à des millions de personnes et notamment toutes celles qui s’étaient engagées massivement lors du conflit contre la réforme des retraites.
Je suis également surpris et heureux de la montée en puissance du Front de Gauche lors de cette campagne, cela s’explique à mon avis par la façon dont Jean-Luc Mélenchon l’a abordé en se donnant comme mission première de décrédibiliser le FN qui avec son ravalement de façade pensait rafler comme en 2002 un vote contestataire. Sa démarche a parfaitement réussi, à tel point qu’en fin de campagne Marine Le Pen a été contrainte de dévoiler son vrai visage c’est à dire celui qu’affichait avant elle son Père, à savoir la xénophobie et le rejet de l’autre.
Je pense en outre que tout le long de cette campagne on nous a mené en bateau en lançant des contre feux (viande halal, permis de conduire, insécurité) pour essayer de retarder le moment ou les vrais problèmes (chômage, salaire, et partage des richesses) de plus je pense également que les sondages étaient bidonnés pour minimiser la montée du Front de Gauche et je suis persuadé que nous dépasserons les 15 % au soir du 22 avril et que nous serons devant Sarko », Martin par commentaire

 

—————————————-

Bonus vidéo : The Redskins « It Can Be Done »

 

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

9 responses to “Les Cris du peuple pour Mélenchon

%d blogueurs aiment cette page :