Bienvenue à 3 277 821 nouveaux électeurs

Année Voix Pourcentage
2007 : Marie-Georges Buffet 707268 1,93 %
2012 : Jean-Luc Mélenchon 3985089 11,10 %

 

Evolution du score de la gauche radicale

2007 : total voix Besancenot + Buffet + Schivardi + Laguiller : 3 300 254

2012 : total voix Poutou + Melenchon + Arthaud : 4 599 038 soit + 39 %

 

Et maintenant

2007 : total voix Le Pen + Sarkozy + Nihous + De Villiers : 16 522 245

2012 : total voix Le Pen + Sarkozy + Dupont-Aignand : 16 820 161 soit +1,01 %

Les scores du Front de Gauche supérieurs à la moyenne nationale.

Où est l’événement politique ? La gauche radicale – hors NPA et LO – gagne 3 277 821 nouveaux électeurs. En ajoutant nos amis qui ont voté Poutou et Arthaud, la progression est tout de même de 1 298 784. Et on vient encore me dire que l’événement est le rééquilibrage au sein de la droite ? Je me gausse, permettez.

Je me gausse d’autant plus que la participation était en baisse entre 2007 et 2012 et que le Front de gauche, avec son candidat, a sonné le retour de l’idéologie en politique. Cela a été souligné, notre discours était tout sauf simpliste. A contrario, il faisait appel à l’intelligence des individus, quelle que soit leur catégorie sociale. N’en déplaise, même les plus défavorisés de nos concitoyens ont été sensibles à ce discours qui les prenait en considération. Les « pauvres », comme on dit, n’ont pas voté Marine Le Pen mais bien pour Jean-Luc Mélenchon. Les scores du Front de gauche en Seine-Saint-Denis en attestent, qui passent de 20 542 voix et 3,54 % en 2007 à 90 710 voix et 16,99 %. Tout aussi près de moi, en Essonne cette fois, à Grigny, le Front de Gauche tape les 21,23 % quand l’héritière millionnaire de Montretout y est maintenue à 11,5 %. Voilà qui valait d’être rappelé. Le Front de Gauche a un véritable ancrage populaire même s’il parle à l’ensemble des couches de la société.

J’écrivais hier que nous aurions pu faire la fête, vous comprenez mieux pourquoi ? D’autant que nous venons vraiment de loin.

Pour mémoire, l’évolution du score du Front de Gauche

Européennes 2009 : 1 041 911 voix
Régionales 2010 : 1 137 250 voix
Premier tour présidentielles 2012 : 3 985 089 voix

Nous avons donc la dynamique de l’intelligence et de la conviction en notre faveur. Cela pèsera dans les échéances à venir. Le 6 mai, il faudra compter sur nous qui connaissons la plus forte progression en voix et en pourcentage dans ce pays. Nul ne s’y trompe. Pour ma seule petite part, je viens de recevoir, par divers biais, trois demandes d’adhésion. Mon ami Romain en a réceptionné deux. Damien en a récupéré deux de son côté. De mémoire de militant encarté (soit depuis 1988), je n’ai jamais eu à gérer des adhésions après une « défaite », et Jules Vallès sait que j’en ai subi plus que mon comptant depuis ces 24 ans.

Camarades, vous qui me lisez, ne nous laissons pas enfumer une nouvelle fois. Regardons notre véritomètre.

——————————-

Bonus vidéo : Suprême NTM « Plus jamais ça »

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

2 responses to “Bienvenue à 3 277 821 nouveaux électeurs

%d blogueurs aiment cette page :