De retour à la maison, ma réunion de comité

« – Bonjour. Moi, c’est Michel, traminot, syndiqué.

– Moi c’est Maryse, bonjour. J’ai adhéré au soir du 2e tour quand j’ai entendu le discours de Marine Le Pen.

– Bonjour, je suis doctorant. J’habite Montreuil depuis un an. J’ai vu la campagne du Front de Gauche. Je voulais m’impliquer depuis quelques temps, maintenant c’est fait.

– Bonjour, moi c’est Nathanaël. Je suis communiste, membre du PG depuis sa création… »

Voilà comment commence la réunion du comité de Montreuil du Parti de gauche, ce mercredi 25 avril au soir. Comme je n’ai pas mis les pieds dans mon comité depuis le début de l’année, impliqué dans les meetings comme vous le savez, je demande un tour de table pour savoir qui est qui. Mis à part Juliette, Julien, Franck, Céline et Isabelle, je ne connais personne ! Un comble ! Donc, trois nouveaux adhérents nous ont rejoints depuis dimanche et ce fameux premier tour de la présidentielle. Plus d’autres qui ont adhéré pendant la campagne. Sacré coup de neuf chez nous. Heureusement, Juliette m’a prévenu. Merci Juliette.

Coucou Dominique Voynet on arrive

Il est vingt heures et nous sommes près d’une quinzaine autour de la table au centre Garibaldi, dans la bien nommée rue de la Révolution. Laurent, mon compère du réseau Gracchus Babeuf, est en vacances. L’ami Rémi n’a pas pu venir et s’est fait excuser. Riva est en campagne juste à côté. Sébastien bosse. François et Rosanne n’ont pas pu venir. C’est donc une belle assemblée, mine de rien. Juliette pose l’ordre du jour. Pour ne pas se tromper, nous allons rester sur l’analyse du résultat du premier tour et sur le second tour. Nul ne comprendrait qu’on enjambe cette séquence pour basculer sur les législatives. Nous sommes tout de même le parti qui a, le premier, fixé la bataille contre le sarkozisme avec nos affiches « Casse-toi pauvre con » mais aussi nos campagnes sur la laïcité, la retraite à 60 ans…

Il n’y a pas besoin de faire de longs discours pour que chacun s’approprie l’événement politique que constitue le score du Front de Gauche. Avec près de 4 millions de voix, même si personne n’en parle, c’est quand même un sacré coup dans le système qui en finit, déjà, avec l’ambition du bipartisme cultivé rue de Solférino et de la Boétie. Julien, notre co-secrétaire de comité, souligne :

« Ce qui est sacrément intéressant c’est que nous ne récupérons pas uniquement les voix traditionnelles du PC. Nous avons amalgamé des votes nouveaux, des anciens abstentionnistes, des jeunes, l’électorat populaire quoi qu’en disent les observateurs accrédités par l’oligarchie. »

Dans 12 régions sur 22 et dans 44 départements, le Front de Gauche fait plus que son score national.

Photo : Romain JAMMES

Bien sûr, le vote Front national a choqué pas mal de nos camarades. La discussion s’attarde sur ce point. Personne ne se coupe, chacun écoute. L’attention est maximale. Comprendre. Comprendre. Analyser. Pour retourner sur le terrain. Maryse enfonce la porte d’un coup d’épaule : « Ce qui m’a fait peur, dimanche, c’est le discours de Le Pen. J’étais quasiment d’accord avec les deux tiers de ce qu’elle disait. Il faut qu’on prenne ça en compte. » Chacun apporte sa pierre à l’édifice de l’éducation réciproque et collective. On en ressort armés : l’analyse fine des bureaux de vote, notamment à Montreuil et en Seine-Saint-Denis, met en lumière les transferts de voix massifs de Nicolas Sarkozy 2007 vers Le Pen 2012. Ce phénomène, nous l’avions déjà observé à l’issue des élections régionales de 2010. Il dessine la perspective d’un « fascisme souriant », adapté au nouvel âge du capitalisme et qui jouera son rôle de chien de garde de la finance quand il s’agira de liquider les derniers bastions du socle républicain de solidarité et de protection collective.

Petit à petit, les visages fermés du début de la réunion s’éclairent. Ces intelligences mises en commun, procédant de cultures et de postes de combat très différents, se répondent plus qu’elles ne s’opposent. Michel, le syndicaliste de la RATP, se fait lucide et pédagogue. Il insiste notamment sur l’enjeu du 1er Mai face aux tentatives de récupération sarko-pétainistes. Alors qu’il n’a pas encore sa carte du PG dans la poche, il aurait pu faire le rapport politique sans aucun problème. Faut bien le dire, notre campagne, axée sur l’éducation populaire politique, porte de très beaux fruits. Il y a aussi Claude l’ancien « gauchiste », comme il se définit lui-même, vétéran de l’extrême-gauche des années 70 où il a côtoyée Martine Billard, et qui a renoué avec l’action politique tout juste un mois plus tôt. Son souci du détail, son refus permanent de se contenter de quelques paroles officielles, font un bien fou.

Entre tâches départementales et implication nationale, le comité PG de Montreuil a beaucoup donné pendant cette campagne

Organisée et méthodique, la discussion peut s’arrêter au bout d’une heure et quart. C’est le moment des tâches militantes. Nos rendez-vous sont fixés : Premier Mai, avec participation au barbecue de l’union locale CGT comme tous les ans ; meeting contre « Nicolas le petit » place Stalingrad le 4 mai ; battre Sarkozy le 6 mai. Les échanges préalables permettent une chose : sans négocier, sans se vendre, on ira mettre le bulletin de vote pour battre la droite. Par contre, une chose est sûre : nous refusons de signer quelque déclaration commune avec le parti dit « sérieux ». C’est bien tenté mais c’est non, Alexie.

On se répartit le boulot et rendez-vous dans 15 jours. Moi, je sais ce que je dois dire au conseil national samedi. Les camarades m’ont donné ma feuille de route.

Bonus Hara Kiri :

Déconnez pas, je suis dans la ville où Eva Joly fait 4,4%. Ah… Elle est dirigée par EELV ? Oups… LOL coucou l’Amère !

————————–

Bonus vidéo : The Smiths « Back To The Old House »

Publicités

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

22 responses to “De retour à la maison, ma réunion de comité

  • dareljedid

    Montreuil la Rouge en force! amitiés des voisins parisiens.

  • BA

    Le feuilleton « Sarkozy est un menteur » continue.

    Invité de TF1 mercredi, Nicolas Sarkozy a assuré que l’intellectuel suisse musulman controversé Tariq Ramadan avait appelé à voter pour François Hollande, s’étonnant du manque de réaction du candidat socialiste à ce sujet.

    « J’ai vu que M. Hollande (…) parle beaucoup du Front national. Mais que dit-il, lui, quand Tariq Ramadan ose appeler à voter pour François Hollande ? Tariq Ramadan, l’homme avec qui j’ai débattu, qui proposait un moratoire sur la lapidation de la femme adultère ? C’est monstrueux ! Voilà un homme qui appelle à voter pour François Hollande. Je n’ai pas entendu François Hollande dire que cela le gênait », a affirmé M. Sarkozy.

    Interrogée par l’AFP, la porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, a elle aussi assuré que Tariq Ramadan avait appelé à voter Hollande le 11 mars 2012 à Lyon.

    Jeudi 26 avril 2012, vers 10 heures, Tariq Ramadan leur répond sur Twitter. Tariq Ramadan accuse Nicolas Sarkozy de mentir :

    Pauvre@NicolasSarkozy. Il mentait en croyant gagner, ment qd il se sent perdre. Grossièrement populiste, aucune bassesse ne le gêne. Pathétique

    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120426.OBS7160/en-direct-giscard-votera-sarkozy.html

  • Arthur Fontel (@arthurfontel)

    « Alors qu’il n’a pas encore sa carte du PG dans la poche, il aurait pu faire le rapport politique sans aucun problème. Faut bien le dire, notre campagne, axée sur l’éducation populaire politique, porte de très beaux fruits. » Ce passage me paraît maladroit : je pense que nous sommes nombreux, détenteurs d’une conscience politique (de classe et qui a la classe) antérieure au PG/FDG. En revanche, un véritable succès du Front de Gauche, c’est sa capacité nouvelle à fédérer les intelligences à gauche. Mais peut-être ai-je mal compris le passage, auquel cas je suis hors-sujet.

  • Ouistiti

    Que de bla bla pour rien dire…j’ai voté Mélenchon pour l’homme et certainement pas pour le FdG qui sera vite HS, encore plus avec de naïfs militants qui croient à la victoire face au système, tout ça en brandissant de médicores et pitoyables pancartes « casse toi pov’con ». Pathétique, et comme le système est fort avec de tels zozos en face

    • lecridupeuple

      Et bien voilà le mérite d’être clair. Nous te ferons bien assez vite la preuve que tu te trompes.

      • Ouistiti

        Je dirais que je l’espère puisque je suis de la gauche (la vraie pas celle du PS) mais non je n’y crois pas du tout désolé, tu es naïf, tu ne vois pas le Monde tel qu’il est devenu avec un PC qui ne vaut plus rien s’il n’a pas une star du politique à présenter…et en plus tu crois que ça être « assez vite » ? Tu n’as pas fini d’être déçu, et ta révolution tu peux pitoyablement la programmer pour la saint glin glin

      • lecridupeuple

        h bien, puisque tu sais tout, je vais suivre… ma propre voie.

        ________________________________

  • Ouistiti

    Quant au cri du peuple faudrait changer : le peuple crie surtout quand il a raté la promo à Auchan sur le dernier ipad mais quand il se fait aplatir par les mesures européennes c’est une carpette sur laquelle s’essuie l’UMPS (et après tout c’est normal)

    • lecridupeuple

      Je ne suis pas du tout d’accord mais je ne crois pas que je vais tenter de t’expliquer. Cela aurait autant d’effet que d’expliquer la solidarit un militant de l’UMP.

      ________________________________

      • Ouistiti

        Tu n’es pas d’accord parce que tu es dans tes rêves qui deviendront cauchemar quand tu voudras bien voir la réalité, à savoir que le système a encore plus pris le dessus qu’en 2007…De Gaulle le disait les français sont des veaux…ce sont toujours les mêmes à se battre dans les manifs, pendant que l’immense majorité se fait écraser par son patron sans rien dire (ou en lui cirant les pompes), ne manifeste pas contre le chômage etc mais consomme bien docilement de l’écran plat et du tf1. Bon courage quand même, tu en auras besoin camarade 🙂

      • lecridupeuple

        je vais rester sur ta dernire phrase.

        ________________________________

  • Ouistiti

    Ah un dernier truc…Mélenchon qui traite le journaliste du petit journal de « facho du FN » pendant la manif du 1er Mai, vous en pensez quoi ?

  • Ouistiti

    Bah ça je sais que c’est tendu, et je comprends parfois la réaction de Mélenchon, tout comme j’apprécie le petit journal, qui tire sur tout le monde et décortique bien la mascarade politique actuelle. Ceci si Mélenchon a dit ça c’est lamentable et indigne de quelqu’un qui promeut la république et ses idées. J’espère que ça n’est pas le cas car ça voudrait dire qu’il va aller au fond encore plus vite que ce que je pense…

    • lecridupeuple

      je te suggère de lui poser la question sur son blog

      • Ouistiti

        Je l’ai croisé pendant l’été et j’ai discuté avec lui; si tel est le cas à nouveau je lui poserai la question…mais on le saura d’ici là (je demanderai ça à mes collègues du PG!), peut être en parlera-t-il sur son blog déjà (mais je ne poserai pas la question là bas, trop de commentaires à mon gout et je ne pense pas qu’il réponde de surcroît)

        Enfin encore une fois bon courage, je sais que la campagne fut belle au FdG et les meetings sont de beaux moments inoubliables je pense…même si tout ça ne servira à rien (la résistance vraie sera ailleurs)

        Ciao camarade !

      • lecridupeuple

        L’avenir nous le dira. A bientt

        ________________________________

%d blogueurs aiment cette page :