UMPFN : le point Godwin, c’est maintenant !

Billet court à la manière de Gauchedecombat.

Au début, c’est une pub sur facebook qui attire mon attention. Avec le joli logo qui est le sien, l’Union pour une Majorité pétainiste (UMP) lance un étonnant : « La Résistance, c’est maintenant ». Je me dis, quand même, ils sont pas gonflés. J’attends d’ailleurs toujours les chars de l’armée russe. Mais je me suis laissé dire qu’ils avaient été retenus : le 7 mai, ils étaient de célébration de « l’élection » du grand ami de Nicolas le petit, Vladimir Poutine. Je fais quand même une petite recherche internet et… Je tombe sur ça, le site de campagne d’Arnaud Barroux, candidat UMP dans la circonscription Evry-Sud en Essonne. Photo please :

Notez la symbolique : un enfant seul, au milieu d’une mer agitée, tenant en main le drapeau de la France. Il semble demander de l’aide. Aide que, je suppose, l’organisation qui m’est apparue immédiatement après dans les résultats de recherche va lui apporter, puisque « la résistance c’est (eux) » . Là encore, photo please !

Etonnant, non ? La Liberté guidant le peuple… Rien moins. En pleine mythologie de la révolution ouvrière de juin 1848, pas les journées bourgeoises de février de la même année. Nous sommes encore et toujours dans cette fameuse « triangulation », ou l’art de s’approprier les thèses voire l’imaginaire de son adversaire politique.

Je suis ébahi par l’art consommé de la communication qu’il faut avoir pour oser ce genre de choses. Néanmoins, j’accorde un double point Godwin à l’UMPFN sur ce coup.

——————————–

Bonus vidéo : Modeselektor « This (feat. Thom Yorke) »

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

10 responses to “UMPFN : le point Godwin, c’est maintenant !

%d blogueurs aiment cette page :