Le Cri du peuple soutient le plan de reprise de Colonel-Fabien par le PS

Communiqué de presse

L’avenir des 5 000 permanents du PCF ne peut être bradé au nom de la construction politique

Il faut savoir finir un rêve. Aujourd’hui, place du Colonel-Fabien, c’est l’avenir de milliers d’emplois qui se joue : permanents directs et indirects. Fervent défenseur du programme L’Humain d’abord, qui place la défense des salariés comme première priorité, le Cri du peuple ne peut rester muet devant la situation dramatique dans laquelle l’inconséquence des membres du Front de Gauche peut pousser ces plus de 5 000 personnes, avec leurs familles.

Rappel des faits : au cours des années 2000, le cours de l’action PCF n’a cessé de chuter pour atteindre le niveau historiquement bas de 1,8 % en 2007. En 2008, une petite boutique naît, le Parti de gauche, qui propose une alliance au PCF, donnant naissance au Front de gauche. En 2011, les sociétaires du PCF (nommés les « militants »), ou ce qu’il en reste après une énième fournée de départs volontaires et le maintien de la politique qui débouche sur le non remplacement d’un militant parti sur deux, choisissent de s’engager dans la transformation du Front de Gauche en société coopérative ouvrière de production. Sans s’assurer de la pérennité des emplois de plus de 5 000 permanents.

C’est dans ce contexte que la société nommée Parti dit « sérieux », sise rue de Solférino à Paris, propose à Colonel-Fabien, le week-end dernier, un plan de reprise pour un montant de « 4 à 5 circonscriptions gagnables ».

Face à l’aventurisme qui consiste à céder le pouvoir aux sociétaires, le Cri du peuple soutient sans réserve le plan de reprise élaboré entre la rue de Solférino et la place du Colonel-Fabien. Rien ne peut justifier que l’on joue avec l’avenir professionnel, avec le salaire et les avantages acquis, de plus de 5 000 personnes. Surtout pas l’avenir de la gauche en France.

A Paris, le 15 mai 2012

 

 ————————————————————————————————————————————————————————

Vous aussi, soutenez les permanents de Fabien :

  • Je rejoins le comité de soutien
  • Je fais un don

NOM :                                                                         Prénom :

Adresse :                                                                                                       Ville :

Courrier électronique

————————————

Bonus vidéo : Arcade Fire « Rebellion (Lies) »

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

28 responses to “Le Cri du peuple soutient le plan de reprise de Colonel-Fabien par le PS

  • pcfmontbeliard

    Tu nous a habitué a de meilleurs articles … M’enfin on peut pas être bon tous les jours , ça se saurait.

  • babelouest

    Amertume…. Comment laisser une entreprise capitaliste comme celle nommée « parti sérieux » faire une OPA sur ce qui reste de la gauche en France ? Hors de question, bien entendu. Il y a suffisamment d’exemples pour savoir que le repreneur ne jouera pas le jeu. On ne lâche rien !

  • Laurent Chaineux

    L’avenir de la gauche en France c’est le Front de Gauche… Sa fin serait de se vendre au parti « dit » socialiste !

  • dareljedid

    J’aimerais dire que tu es dur, mais c’est tres vrai. Je me mets à la place d’un électeur front de gauche sans étiquette, ça ne donne pas une image très cohérente. Je comprends que le PCF souhaite placer le plus de députés maison. Mais que nos amis n’oublient pas avec qui ils ont fait 11% et non le classique 2 à 3% qu’on obtient dans l’ambiguité des accords avec Solférino.
    Positivons: espérons que l’attelage autour d’un programme tiendra coup. C’est la seule voie à long terme pour l’autre gauche.

    • lecridupeuple

      D’abord, rien ne dit qu’il y a gâchis. Pour l’heure, nous ne disposons tous que de propos épars, tirés de leur contexte, parus dans la presse bourgeoise au service d’on sait bien qui : le grand capital et ses laquais socialistes.
      Et puis, j’ai confiance dans les militants du PCF, que je connais bien : c’est de là dont je viens.

  • Wild ar-Rachid

    Bon, allez, blague à part… Qu’est-ce qu’on sait VRAIMENT, en dehors des pseudo-« fuites » de la presse Bolloré et du dernier communiqué (zen) PG/GU?

  • Laurent Chaineux

    J’écrivais ailleurs il y a quelques jours ( après de nombreuses conversations) que le Front de Gauche aurait probablement fait meilleur score aux présidentielles si le PCF avait eu la bonne idée de changer de nom…

    • lecridupeuple

      Je ne suis PAS du tout d’accord avec cette analyse Laurent ! Mais pas du tout ! Le PCF peut être fier de son nom, qui renvoie aux heures les plus glorieuses des luttes ouvrières, du combat de classe, de la résistance aux nazis.

  • jeanne

    Je ne suis pas spécialiste mais « il faut savoir finir un rêve », phrase par laquelle débute votre article, c’est une déclinaison du fameux « il faut savoir terminer une grève »? Ce serait triste, dans les deux cas.

  • OuldC

    Tu as fait dans la provoc.. ! Et ton jeune age ignore les douleurs qu tu réveilles ! Cependant ta magnifique réponse au ‘camarade’ Laurent Chaineux me rassure complètement !

    • lecridupeuple

      Chérif, je suis un produit du PCF qui m’a formé, a fait de moi un militant éduqué et conscient. Je n’ignore rien, donc.
      Mais je réclame la liberté de taquiner mon ancien parti aussi gentiment que possible. Sans liberté de charrier, il n’y a pas d’éloge flatteur.

  • Michel79

    Militant PG = cocu ???

      • babelouest

        Eh… on le serait à moins ! A ce train-là, on pourrait même se plaindre d’avoir le fondement irrité…..

        Et hop, pendant ce temps-là le type contre lequel j’ai tracté se retrouve à Matignon…

        Tout de même, je préfère la candidate PG de la circonscription 2

        et son suppléant ! Sympas, tous les deux !

      • lecridupeuple

        Moi, la sodomie ne me rebute pas. Je dis ça, je dis rien… Je sais bien.
        Son avantage, c’est que c’est un acte sexuel proprement culturel : aucun lien avec la procréation, tout pour le plaisir d’offrir et/ou la joie de recevoir.

        Je m’écarte du sujet ? Ah oui, tiens…. Disons que j’en ouvre un autre, sans jeu de mots… Quoi queue… Oups

  • gauchedecombat

    tu te disais mon ami ? je suis profondément écœuré par cette manière de faire de la politique, et il est probable que tous ceux qui ont cru à cette formidable histoire d’une constellation de partis soudés vers un unique but, l’humain d ‘abord, vont vite ouvrir les yeux. Ce que je vois dans ta position Nathanael, c’est que le pcf vend ses alliés pour défendre ses seuls intérêts. Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle de la solidarité. Vous nous avons utilisé tant que nous avons bien servi, et maintenant, vous nous jeter comme de vieilles chaussettes ? Vous ne l’emporterez pas au paradis. Et ne trouverez plus personne pour vous faire confiance, après une telle traîtrise. Voilà ce que vous aurez gagné. En outre, je ne voterai pas pour une telle conception de carriériste de la politique. Et je vais de ce pas retirer ma suppléance au titre du parti de gauche de ma circonscription. Démerdez vous tous seuls, puisque vous êtes si malins…. je ne saurais soutenir une telle traîtrise…

    • lecridupeuple

      Heu… Je suis au PG moi aussi. C’est de l’humour mon « soutien » ! Me prends pas au sérieux !!! REVIENS TOUT DE SUITE !

      • babelouest

        B’oui. Le PG est l’avenir, parce qu’il est la synthèse d’une lutte des classes, telle qu’on me l’a enseignée dans les sessions d’éducation syndicale de la CGT, et que j’ai mal acceptée parce qu’elle me paraissait irréaliste et inadéquate, et ce que milite le PG souvent issu des militants les plus à gauche du PS, ceux que rejette le parti sérieux débarrassé de ses scories « gauchistes ». Entre PC et PS se développe une nouvelle pousse plus riche, plus proche de la vie réelle que ces deux vieux barbons, l’un trop dogmatique dans une perspective impossible même à moyen terme, l’autre trop consensuel dans un environnement qu’il ne conteste pas vraiment. Le PG, c’est à la fois une approche écologique des défis actuels, et un rejet d’un capitalisme égoïste et esclavagiste.

        C’est pourquoi je le soutiens, alors que mes prémisses sont encore plus exigeantes : la fin du PROFIT, et sans doute de la monnaie pérenne qui en encourage le développement.

        Ce n’est pas pour rien que j’ai ajouté un petit drapeau noir à mon site. L’anarchie est certainement la condition la plus exigeante qui soit, mais aussi à long terme celle qui peut apporter le plus de joies. Il faut que TOUS se sentent citoyens et RESPONSABLES en permanence.

        J’te te dis pas la difficulté. Surtout avec ceux qui veulent profiter de la naïveté des autres. A ceux-là, une seule peine possible : l’ostracisme. Pire que la mort ? Peut-être. Mais au moins, seuls et démunis, ils peuvent s’amender, et retourner plus tard implorer la clémence du conseil communal.

      • lecridupeuple

        Hum…. Tu fais remonter des discussions très récentes… Ca mérite que j’y réfléchisse.

  • dareljedid

    Mouais. J’ai aucune rancoeur envers les militants, envers la base programmatique, tu t’en doutes. J’ai du respect pour ce parti, de la fierté de bosser avec eux. Je crains juste les manoeuvres d’appareil,d’où qu’elles viennent, et je rappelle ce que peut donner la division en termes de résultats à moyen termes. C’est tout. Pour le reste, je m’efforce d’être aussi optimiste que toi. Voilà.

    • lecridupeuple

      Alex…Craindre les manoeuvres d’appareil, c’est normal. Tenter d’éviter de prêter le flanc aux manoeuvres de division orchestrées par le PS, c’est aussi notre devoir

%d blogueurs aiment cette page :