Dimanche, je vote utile : je vote Syriza

Je l’ai écrit, je m’y tiendrai. Dimanche, je voterai pour le candidat de gauche le mieux placé, au nom du principe intangible de désistement républicain. Fervent partisan de l’Europe, celles des peuples tout du moins ; militant internationaliste ; prenant en compte le vote utile qui privilégie le candidat de gauche qui semble le mieux à même de l’emporter, je ne peux que regarder les choses froidement. Le 17 juin, le vote utile, c’est Syriza. Je glisserai donc le bulletin de vote ci-dessous dans l’urne :

Libre de reproduction, évidemment.

Je le ferai d’autant plus volontiers que le peuple grec a besoin de notre solidarité active, soumis qu’il est à un chantage des plus odieux. Ce serait ou l’acceptation de la saignée capitaliste sur l’autel de la banque centrale européenne ou la sortie de l’euro. Les dirigeants européens ne se cachent même plus pour exercer des pressions sur nos cousins hellènes, espérant, je suppose, rééditer le hold up irlandais. Notre fellowblogger le Yéti a collationné les derniers propos du président « normal » sur cette question. A sa suite, je le cite :

« Si l’impression est donnée que les Grecs veulent s’éloigner des engagements qui ont été pris [l’austérité renforcée, ndlr] et abandonner toute la perspective de redressement [des banques européennes], alors il y aura des pays dans la zone euro qui préféreront en terminer avec la présence de la Grèce dans la zone euro. »

J’ai eu du mal à avaler ma salade grecque, mon plat favori depuis que Syriza est passé en tête de la gauche hellène. Je m’efface quelques lignes derrière l’ami A Gauche pour de vrai, qui a trouvé les mots que je voulais employer :

« Que dit François Hollande, “socialiste” nouvellement élu sur le thème du changement, qui préconise tout haut la nécessité d’un plan de croissance à l’échelle de l’Union ? Qui déclare à tout va sa volonté de faire la guerre à la finance ? Que les Grecs, s’ils veulent rester dans la zone Euro doivent voter pour des partis qui ont l’intention d’appliquer les yeux fermées, les mains dans le dos, l’échine courbée le plan d’austérité et d’étranglement voulu par Merkel et ses alliés libéraux ! »

Pour l’heure, les enquêtes d’opinion menées dans le pays qui a vu naître la démocratie moderne ne varient pas : l’alliance politique Syriza, qu’Angelina a déjà décrite en détails, est bien placée pour parvenir au pouvoir. Par la voie des urnes ! On sait que Jean-Michel Aphatie et ses confrères s’en étranglent de rage. Je les comprends. L’exemple ne viendra pas toujours de France et, peut être même, les Grecs nous ouvrirons un nouveau champ politique de possible.

Au fond de mon cœur, cédant à quelques envolées aussi gauchisantes que lyriques, j’eusse rêvé ces frères de lutte « exagérés », au point qu’on puisse exhumer les vieilles querelles d’initiés entre Robespierristes et Hébertistes. Je suis donc aller chercher ma pitance, des fois que la clique à Barbier, Quatremer et compagnie puisse avoir raison. Ce serait dommage de les priver de leur certitudes. Mais, quoi ? Patatrac ! Nos amis de Syriza ne veulent même pas tout foutre par terre avec des programmes idéalistes mais irréalisables. Le camarade Simplement de gauche a enquêté, je vous livre le résultat de ses investigations :

« Syriza ne promet pas de « raser gratis ». Tsipras a prévenu que la « route sera difficile« . « Nous ne disons pas qu’il y aura de l’argent facile« , a-t-il assuré, avant d’ajouter que les Grecs étaient prêts à faire des efforts : « les Grecs ne veulent pas de charité, mais ils veulent du travail ». Alors, heureuse, Angela ? »

Mince alors ! Quelle déception dans les officines bruxelloises ! J’imagine les commissaires européens se lamenter en cherchant un truc qui fasse bien peur. La sortie de l’euro ! Là encore, Simplement de gauche a mené l’enquête. Ces salops de Syriza ne veulent pas même sortir de l’euro. Malgré la guerre ouverte qu’il a déclaré aux bailleurs de la Grèce, Alexis Tsipras a affirmé une volonté farouche de rester dans l’Euro. En changeant un chouïa la donne.

Cela me convient finalement assez bien, je dois dire. C’est raisonnable mais sérieux dans le tracé d’un chemin politique nouveau. On pourrait presque dire « socialiste » au sens historique du terme. Voilà donc. Je vais voter socialiste dimanche, je vais voter Syriza.

D’ici là, avec d’autres, nombreux, j’espère, je serai ici :

Vendredi 15 juin à 18h30

Rassemblement de solidarité avec le peuple grec, contre les politiques d’austérité

devant l’Ambassade de Grèce, 17, rue Auguste Vacquerie, 75016 Paris (métro Kleber)

——————————–

Bonus vidéo : Marsheaux « Can You Stop Me ? » (excellent duo féminin grec)

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

28 responses to “Dimanche, je vote utile : je vote Syriza

  • penseelibre

    avec mon mauvais caractère… j’ai pas envie de voter Sapin, nah.

    et méluche qui appelle publique à voter PS… ça fait un choc… mais dans son cas ça s’explique bien.

    les circulaires pg de mon coin n’arrêtent pas de dénoncer des dires du ps comme quoi yaurait un accord avec le fdg… les verts qui eux aussi savent pas bien où ils en sont… mais normalement pas de risque de fn ni ump dans ma circonscription…

  • jacques G.

    Démocrite eu du mérite
    et platon perdit la raison
    berceau de toute les passions
    mere de la démocratie
    prenez votre destin a bras le corps
    montrez que vous n’etes pas mort
    sur les ruines de l’histoire,amis grecs
    de votre futur,soyez l’architecte.

  • babelouest

    Méluche a le désistement républicain : c’est tout à son honneur. Quant à la prairie bien lisse face à lui, danger : c’est un marais où les grandes herbes cachent bien des pièges et des coups tordus.

    Escaladons les sommets, soyons exigeants, pensons Gauche, agissons Gauche. Syriza au cœur, à la boutonnière une fleur…

    « comme un coquelicot, mon âme, un petit coquelicot….. »

  • jacques G.

    je ne sais pas si il y a des accords mais à bordeaux cette aprem le fdg,le ps et les verts se sont tapés des petits fours a l’athéna municipal,delaunay,feltesse et toutti quanti…ils ont fait vite car dans la meme salle a 18h, c’était florian et juppé…sur la charogne de la démocratie,les hyenes s’entendent avec les vautours….

  • jacques G.

    ben certes,mais étant de la seconde circo de bordeaux,faudra pas compter sur mon vote,toujours les memes qui vont chahuter madame de montretout qui ne démontre rien,toujours les memes qui vont au charbon..les socialistes retrouvent leurs convictions pour les élections,c bien connu..vous parlez de peste brune,moi je parle de rose tuberculose qui a la moindre crise de toux nous étouffera sans vergogne..Chacun vote en son ame et conscience.

  • jacques G.

    juste écrit sur un petit bout de papier…ça me plait bien ça…une vraie bonne idée,compte sur moi.

  • jacques G.

    c’est bien ce qui me plait içi,c pas noyeauté par des donneurs de leçons..j’aime bien aussi gauche de combat et despasperdus…le blog de jl,c un peu la foire d’empoigne,ça devient un forum..

    Proverbe du jour:
    « un bourgeois sans redingotte n’a jamais fait un sans culotte »

    • lecridupeuple

      Despasperdus, Gauche de Combat, Pense libre, A Gauche pour de Vrai, Partenariat Public priv d’intrt gnral, J’ai Pris parti, Rock n’ Rouge, l’Art et la manire, Emancipation urbaine… Ce sont mes potes ! C’est le noyau du Front des blogs ^^

      ________________________________

  • jacques G.

    on reconnait la valeur d’un homme,non point à son image,mais son entourage…c que des bloggeurs du 9.3? moi je connais bien suis né épinay..je connais bien la zone..

  • b.bourelly

    Pour la première fois de ma vie, je ne ferai pas barrage au FN dimanche ! Dans ma circo, le fasciste RAVIER a devancé de quelques dizaines de voix, au premier tour, la socialiste ANDRIEUX…Cette dernière, mise en examen et renvoyée devant le Tribunal correctionnel, est suspectée d’avoir détourné, par le biais de subventions attribuées à des associations « bidon », 740.000 €.
    Ce sont de tels comportements, de tels élus, qui ont fait prospérer le FN.
    Je ne cautionne pas, je condamne : elle n’aura pas ma voix !
    http://www.proposcitoyens.blogspot.com

    • lecridupeuple

      Là… Je connais la situation pour avoir bossé et militer à Marseille. Je comprends ta réaction : il est vrai que le PS a une lourde responsabilité. Oui, il a entretenu un système mafieux qui a eloigné les citoyens du camp républicain. J’ai écrit quelque chose d’approchant dans ma note « Vitrolles pour comprendre Henin-Beaumont ».
      Je dois avouer que je suis mal aisé pour donner un avis tranché contre ta position…

  • Claude

    Ça c’est du bon vote utile comme on les aime!
    Claude qui rentre fourbue de Saint Denis.
    On aura fait campagne jusqu’à la dernière minute.
    Mais on a quand même eu droit à la visite de Montebourg et Bartolone dans la journée.
    Comme quoi quand ils font campagne, c’est contre nous.

    Et mon vote à moi ça sera abstention dynamique et offensive.

    • lecridupeuple

      L’ami Stef Des Pas perdus fait des émules. Moi je vote Syriza Claude 🙂

      • Claude

        Je n’avais pas encore lu son billet!!
        Mais bon pour citer notre pm:
        « Notre abstention est dynamique, offensive. Le vote non aurait donné l’impression de ne rien décider! »
        Et nous on est dynamique et offensif et on décide non ?

      • lecridupeuple

        Je vote constructif, dynamique, a gauche avec Syriza 🙂

      • Claude

        Oui, mais moi je suis encore plus constructive et dynamique (dit-elle en baillant!) je vais rester au lit toute la journée!!
        En tout cas, on croise les doigts pour Syriza et bon vote pour notre ami Alexis Tsipras!

  • Jargenty

    Salut,

    Envoyons un message clair à tous les rascals de la politique politicienne, tous ces professionnels de la mesquinerie et du coup fourré contre les peuples. Moi aussi, je voterais européen, utile et bien à gauche :

    Je vote Syriza !

  • jacques G.

    moi, c déjà fait…

%d blogueurs aiment cette page :