Espagne : la marche noire des mineurs vire au rouge

J’ai déjà blogué sur le sujet et encore hier. Je me permets de poursuivre en publiant les photos qui ont marqué la marcha negra des mineurs espagnols sur Madrid. Ils sont arrivés dans la nuit du 10 au 11 juillet.

Dans la journée de ce mercredi 11 juillet, les mineurs venus de toute l’Espagne ont été rejoints dans les rues par la population madrilène. Le cortège était beau et puissant.

Les mineurs remontent dans leurs bus après la manifestation. Mais… à côté…

A côté, ou en marge de la manifestation, la répression commence.

Les affrontements débutent entre des mineurs et la police devant le ministère de l’Industrie.

Selon les informations que j’ai glanées, le SAMU qui a finalement soignée cette femme de mineurs blessée par la police a été longtemps bloqué par les « forces de l’ordre ».

Voilà pour aujourd’hui… Les photos parlent d’elles mêmes.

Grand merci à Monabone75 pour son relais de la lutte exemplaire de nos frères espagnols.

—————————–

Bonus video : La Polla Records « Capitalismo »

À propos de Nathanaël Uhl

Journaliste politique, passionné de musiques, supporter de l'Olympique de Marseille et du Liverpool FC, grand amateur de littérature et notamment de polar. Mon blog est aussi un hommage au journal "Le Cri du peuple" créé par Jules Vallès pendant la Commune de Paris. Voir tous les articles par Nathanaël Uhl

6 responses to “Espagne : la marche noire des mineurs vire au rouge

  • Maria

    Tú sabes que al minero si no le pinchan nunca es guerrero,
    Tú sabes que gritamos porque estamos cansados de ser pequeños,
    De que inventen batallas los viejos perros
    Que anteayer se pusieron collares nuevos.

    Victor Manuel – Carta de un minero a Manuel Llaneza

  • jacques G.

    quel accueil magnifique de la population madrilene a ces marcheurs….que de larmes sur ces visages fatigués…que d’entetement dans la lutte..ce qui a suivit est beaucoup moins glorieux,une répression identique a celle qui a eu lieu a pola de lena..voila l’espagne rejoint la grece…encore des vies sacrifiées sur l’autel du profit inutile…
    Merci d’avoir été l’un des premiers a parler de ce conflit il y a quelques semaines deja..

  • brunoarf

    Jeudi 12 juillet 2012 :

    Bourse : le titre Peugeot s’envole après l’annonce de 8.000 suppressions d’emplois.

    Le titre du constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën s’inscrivait en forte hausse jeudi matin à la Bourse de Paris, alors que le groupe vient d’annoncer la fermeture de son site d’Aulnay, en région parisienne, et la suppression de 8.000 emplois en France.

    Après une ouverture hésitante, la valeur s’envolait de 3,46% à 7,39 euros, à 9H10. Elle signait ainsi la seconde plus forte progression de la cote, dans un marché en recul de 0,57%.

    Le constructeur, qui a déjà vu son bénéfice net divisé par deux en 2011, a enregistré une perte nette au premier semestre 2012, dont l’ampleur n’est pas précisée.

    Il table à présent sur un recul du marché européen de 8% cette année, contre 5% auparavant, et de 10% en ce qui le concerne.

    Pour faire face à ces difficultés, PSA a annoncé l’arrêt en 2014 de la production de véhicules à l’usine d’Aulnay (Seine-Saint-Denis), où travaillent plus de 3.000 salariés. Au total, il va supprimer 8.000 emplois en France, le site de Rennes étant aussi très touché.

    http://www.boursorama.com/actualites/bourse-le-titre-peugeot-s-envole-apres-l-annonce-de-8-000-suppressions-d-emplois-162bc929ae1ae09a8f44a6128f9781d0

  • Vive l’austérité ! (Mais de gauche, hein !) « les échos de la gauchosphère

    […] de droite qui aime l’ordre par dessus toute autre considération –  s’en prennent plein la tronche.. Partout l’eurocratie de laquelle participe Mr Hollande et d’autres gouvernements socialistes […]

%d blogueurs aiment cette page :